2017 01 Passage Rueil-60

(…) Au fur et à mesure, le petit miracle est arrivé. J’ai commencé à trouver que pour une première, je ne me défendais pas si mal. J’ai commencé à apprécier mon tableau et j’ai enfin pu peindre et rire en même temps, signe que je me détendais.
Preuve que la satisfaction vient en faisant. Alors action !

Lire l’intégralité du témoignage, photos à l’appui sur le blog Paris à l’Ouest

Catherine