Le bien-être au travail vu par Garance Mutuelle

Garance Mutuelle, une entreprise où il fait bon vivre, figurant au classement Great Place to Work 2017, a organisé pour la deuxième année, un séminaire sur le thème du Bien-Être au travail. 90 salariés ont été réunis dans les locaux parisiens pour une journée durant laquelle divers ateliers leur ont été proposés. Nous sommes revenues sur les objectifs et retombées de cette journée avec ses organisatrices : Anne-Laure Tapponier, DRH et Katleen Morao, Chargée de développement RH.

Anne-Laure Tapponier et Katleen Morao

Anne Laure : Quelles sont les mesures phares mises en place pour améliorer la qualité de vie au travail chez Garance et comment est née l’idée d’une journée du bien-être?

Chez Garance, nous travaillons depuis quelques années déjà sur un dispositif bien-être pour nos salariés. Nous avons mis en place des accords d’entreprise sur l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, portant par exemple sur l’insertion dans l’emploi des travailleurs handicapés, sur la non-discrimination ou le don de jours de repos.

2016 a marqué le lancement d’un dispositif élargi ‘bien-être et santé au travail’, dans l’esprit ‘être bien au travail pour bien travailler’, avec par exemple une conciergerie d’entreprise, des cours collectifs de sophrologie, la livraison de paniers de fruits bio, un bilan de santé pour les plus de 50 ans, une plateforme d’écoute psychologique,… Et bien sûr un cadre de travail très agréable, puisque nous avons également rénové 2 étages de notre bâtiment. Nous avons initié le principe d’une journée Bien-Être pour présenter l’ensemble des mesures mises en place. Cette journée a immédiatement été un succès, ce qui nous a amenés à renouveler l’expérience en 2017.

Anne Laure : Quelles sont vos attentes relatives à cette journée ?

Nous souhaitons que cette journée contribue au bien-être de nos salariés au quotidien. Tous les services, y compris les salariés en région, se retrouvent autour d’ateliers dans un contexte différent du quotidien. Cela permet d’enrichir la cohésion d’équipe.

Katleen : Vous avez choisi des types d’ateliers variés. Qu’est-ce qui vous a plu dans la proposition d’Art for Me, à savoir la création d’une œuvre collective ? 

Pour cette journée Bien-Être, la création d’une fresque artistique complétait bien les ateliers de posture au travail et de jardinage auxquels nous avions pensé. Au sein de l’entreprise, nous parlons beaucoup de créativité, d’innovation, l’approche Art for Me nous est apparue comme un concept innovant pour booster la créativité des salariés, tout en leur donnant l’opportunité de créer ensemble.

Katleen : Qu’avez-vous pensé de la prestation Art for Me ? 

Art for Me s’est adapté à nos contraintes d’organisation durant cette journée, à savoir faire participer 90 personnes dans un timing serré, à un atelier devant se dérouler dans l’une de nos salles de réunion.

Carole & Valérie ont imaginé une prestation de qualité et à la carte. Nous avons organisé un rendez-vous pour bien définir nos besoins, nos attentes ainsi que le résultat souhaité, en terme d’ambiance, de couleurs. Elles ont aussi pris le temps de visiter les locaux, de s’imprégner de l’ambiance et préparé des pistes créatives qui ont permis de guider les salariés durant l’atelier.

Tout s’est très bien passé, le timing a été respecté. Les animatrices Art for Me ont été aux petits soins pour nos salariés. Certains s’inquiétaient de ne pas savoir dessiner, Art for Me a su guider chacun pour qu’il puisse apporter sa pâte sur la toile.

Katleen : 90 personnes ont participé à la réalisation de la fresque. En quelques mots, quels ont été les retours des participants ?

Nous avons eu de très bons retours de nos salariés, beaucoup de remerciements par rapport à la journée et à l’atelier Art for Me en particulier. Le fait de se retrouver sur un projet qui sortait les salariés de leur quotidien a gommé toutes les différences qui peuvent exister entre services ou toute notion de hiérarchie.

Anne Laure : Pour conclure, Garance est rentrée dans le classement des entreprises Great place to work. À partir de votre expérience, quels conseils donneriez-vous pour faire d’une entreprise un endroit où il fait bon travailler ?

Le principe d’une journée Bien-Être me semble indispensable, parce qu’elle permet à tous les niveaux hiérarchiques de se retrouver autour d’une même activité et favorise l’échange, la transversalité et la convivialité. Les salariés en ressortent encore plus épanouis et plus engagés au quotidien dans leur mission.

 

Découvrez la version de l’interview en vidéo :